jeudi 28 octobre 2010

Pourquoi le macérat d'artichaut ?

L'artichaut est un classique de l'élimination des toxines dans la sphère foie et bile.
Le fait de faire macérer la feuille d'artichaut dans l'huile permet de faire passer les actifs sur ce support et d'avoir un massage intéressant pour les personnes de type bilieux. Le massage du dos a souvent un effet diurétique.

Régime paléo

Sous ce nom ce cache une des théories majeures de ces dernières années.
L'homme n'a pas beaucoup changé depuis 40.000 ans en terme de métabolisme, de biologie, d'anatomie.
Ce délai qui nous paraît énorme à nous gens pressés et stressés est insuffisant par rapport à l'évolution définie par Darwin.
Ce qui veut dire que la machine "homme" subit de plein fouet les révolutions successives sans avoir le temps de s'y adapter ou de les digérer.
Déjà l'apparition de l'agriculture et de l'élevage avait amené un certain nombre de modifications nutritionnelles majeures.
Le rythme s'est ensuite accéléré au  XIXème siècle avec la révolution industrielle pour atteindre une cascade continue au XXIème siècle. Avec quelques centaines de nouvelles molécules et de métaux lourds qui lui sont complètement inconnues, le corps d'aujourd'hui répond par des réactions anarchiques, sous forme d'allergies de plus en plus complexes.
Les maladies environnementales ont remplacé les grands épidémies et la mortalité infantile.
Après les travaux de Boyd et de Cordain dans les années 80 aux USA, le régime paléo a abordé les problèmes de viande, de fibre, de sel, de lait et d'huile. Quelques livres de vulgarisation ont bien rendu, en langue française, son côté pratique mais nous estimons qu'ils ne lui ont pas donné son sens profond qui éclaire le fonctionnement normal de l'individu et donc la définition du mot "santé"

dimanche 12 septembre 2010

Dans le savon, brut ou raffiné le karité?

Formation Codina

un petit conseil :
je fais des devis pour les matières premières, j'ai trouvé un fournisseur de karité bio mais il est désodorisé en faisant chauffer à 150° C cela ne me paraît pas très bon.
que faut-il acheter pour la saponification : karité brut ou raffiné (raffiné il perd ses qualités) mais brut il est très cher ! merci d'avance


Réponse :

Tout le karité est transformé en savon et glycérine, sauf les insapos.

En utilisant le raffiné, vous perdez quelques vitamines, mais vous gardez les insapos, ce qui est le plus important.

Donc pas de problème pour utiliser du raffiné qui vous donnera une meilleure maîtrise des formules : le taux d’acidité du brut étant variable, cela entraine souvent une accélération très rapide de la saponification qui est difficile à maîtriser.

Bonne semaine
Michel Pobeda

mercredi 1 septembre 2010

Kit savon - Questions/Réponses

Refonte du savon : un savon "moche" à cause du papier sulfurisé mal mis :
il vaut mieux faire une erreur sur l'apparence que sur la composition, mais il n'y a pas de solution de refonte. Il faudrait atteindre 180°. Par contre vous pouvez le râper et l'introduire dans une autre savon ou faire un savon liquide en ajoutant de l'eau dans les paillettes.

Trace rapide :
il vaut couler juste à la trace, mais pas après. C'est là toute la difficulté. La prise peut s'accélérer fortement en cas d'ajout de certaines huiles essentielles (benjoin par exemple) ou d'huiles qui contiennent un certain degré d'acidité (karité brut).

Nettoyage des ustensiles :
faites le lendemain à l'eau tiède si vous êtes sûr que personne ne viendra les toucher.

Surgras des formules :
Pour le kit et aussi pour tous les savons Codina, nous sommes à 5% de surgras

vendredi 21 mai 2010

Utilisation du borax en formulation

Une question intéressante d'une élève :
En fait je suis assez surprise par l’utilisation du borax comme émulsifiant, car il semblerait que le choix de son utilisation soit de plus en plus très contreversé, et qu’il a été assez récemment classé comme produit toxique (normes européennes), mais qu’il reste apparemment encore très utilisé au Canada …

Je voulais avoir vos précisions à ce sujet…

Réponse : nous sommes obligés de l'enlever de certaines formulations compte tenu des placards qu'il faudrait mettre sur les étiquettes. C'est le produit visé aujourd'hui sans que l'on sache exactement pourquoi.

Nous restons persuadés qu'il est intéressant, efficace et inoffensif aux doses utilisées. (moins de 1 %). Il existe par exemple dans des produits pour les yeux à 50%!

C'est comme certains PEG comme l'huile de ricin hydrogéné dont le seul problème est son procédé de fabrication. C'est vrai qu'il faudrait s'attaquer à de nombreux sujets, mais le système administratif s'attaque par vagues à quelques boucs émissaires. Quand on suit, par exemple, la fabrication de gélatine pour les capsules "végétales" ou l'utilisation de silicones dans les shampoings, on se dit qu'il y aurait un peu de bon sens à instiller dans les urgences.

lundi 17 mai 2010

HE Benjoin dilué

Chémotype :
Principalement l'acide benzoïque. Il contient aussi de l'acide cinnamique qui est un des principaux actifs du beurre de karité.
Les oléorésines comme le baume du Pérou ou le benjoin qui est de la famille des Styrax contiennent ces acides benzoïque et cinnamique qui sont des acides aromatiques (ce ne sont pas des acides gras)
Essentiellement anti-inflammatoire, intéressant pour toutes les affections de la peau : eczéma, psoriasis, etc... Les utilisations traditionnelles sont très anciennes.
Le tableau des allergènes cosmétiques nous donnent l'alcool benzylique qui peut se trouver dans la plante et plus fréquemment le benzoate de benzyle, voir plus rarement le cinnamate de benzyle. Ces allergies sont rares avec les utilisations habituelles et aux doses préconisées.
Action :
Ces familles d'acides sont des antiseptiques, des anti-inflammatoires. Même si les allergies sont rares, les produits sont relativement agressifs et il est bon d'utiliser une huile végétale pour les applications cutanées.